Devilian

Dis-moi, connais-tu Nala ? Elle seule peut t’emmener aux confins du jeu pour y parier ta vie. Son univers complexe et coloré ne te laissera pas de répit. Attends-toi aux coups fourrés à chaque tableau. Il te faudra jouer encore et encore pour prétendre dominer tes adversaires, qu’ils soient humains ou non. Attends-toi à faire des millions de rencontres.

Massivement diabolique

Entrer dans le monde de Devilian c’est perdre pied. On s’y noie avec des millions d’autres partenaires qui peuvent aussi devenir tes ennemis. Les graphismes, mélanges subtils de science-fiction et d’heroic fantasy ne sont là que pour distraire ton attention. Il faut être sur le qui-vive en permanence pour ne point reculer. Si tu tournes talons les jeux sont faits. Fini la prise de donjons et autres conquêtes. Tu seras la risée de tes partenaires, concentres-toi. Dans l’univers de Devilian tu n’es pas seul mais personne ne t’entendra crier. La plupart des missions seront de toute façon remplies voir envisageables uniquement si toi et tes partenaires êtes à la hauteur.

Accrocheur mais gratuit

Devilian c’est quand même bien la seule plateforme où l’on peut jouer à des millions tout en ayant l’impression de rester dans son cocon. Ici tout est fluide même lorsqu’il s’agit d’animer des graphismes soignés voir artistiques. Les guerres de guilde massives donnent le frisson et le pouvoir d’être rejoint par des amis décuple la motivation de tous les joueurs. Avec la possibilité unique de personnaliser à outrance ton héros tu entres dans une nouvelle dimension de jeu. En adaptant son personnage le jeu s’adapte à toi. Certaines barrières ne pourront plus être franchies, les choix de configuration de ton héros auront un impact réel sur l’univers virtuel où il évoluera. L’immense plus de ce jeu c’est qu’il est réservé aux avertis, aux joueurs forcenés et qu’en plus il est gratuit.

Ajouter un Commentaire